Les populations de Sikensi sensibilisées sur la Couverture maladie

Les transporteurs de Côte d’Ivoire sensibilisés à adhérer à la Couverture Maladie
29 mai 2016
La CNAM relance ses activités sur le terrain
29 mai 2016

La directrice régionale des Affaires sociales de l’Agnéby-Tiassa, Boni Isabelle, a sensibilisé, jeudi, les populations sur la couverture maladie universelle (CMU), au cours d’une réunion à la salle des mariages de la mairie locale, en présence des membres du corps préfectoral, du représentant du maire et de la chefferie.
« La CMU est un projet bien ficelé et bien pensé par le gouvernement, en vue de garantir des soins de santé à l’ensemble des populations ivoiriennes », a expliqué Mme Boni.
Toute personne assurée, détentrice d’une carte CMU, peut bénéficier d’une prise en charge de 80 %, pour des soins de qualité dans les hôpitaux publics du pays, après s’être acquittée la somme de 1000 FCFA, a-t-elle renchéri, précisant qu’« avec 500 f Cfa, la CMU donne la possibilité à toutes les couches sociales d’entrer et de sortir d’un hôpital public avec tous ses médicaments ».
Le secrétaire général de la préfecture de Sikensi, Kokora Mauni, a exposé que cette politique de couverture sociale maladie s’inscrit dans la vision du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, de permettre à tous les ivoiriens d’avoir « tous les droits et toutes les chances à l’égard de la santé », conformément à la marche du pays vers l’émergence d’ici 2020, chargeant tout le monde de relayer le message dans tous les villages, quartiers et hameaux du département.
Le chef de coordination de la CMU de la région de l’ l’Agnéby-Tiassa, Kouadio Clarisse, a quant à lui expliquer le volet technique de l’enrôlement.

Lire aussi :
CMU Côte d'Ivoire : les cotisations des étudiants démarrent le 1er janvier 2019