Enrôlement à la Couverture Maladie Universelle, Robert Beugre Mambe s’engage pour 1 000 femmes Atchans

Merci & bravo à la FSU Edmond Basque du Plateau
1 juillet 2021
Prix international PADEL 2021 : M. Bamba Karim, Directeur Général de la CNAM distingué
1 juillet 2021

Le Ministre Gouverneur du District Autonome d’Abidjan a procédé à la remise symbolique des cartes de la Couverture Maladie Universelle-CMU aux femmes Atchan GOTO, au cours d’une cérémonie organisée le mercredi 23 juin 2021, au Plateau, en présence de M. Bamba Karim, Directeur Général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM).

100 femmes atchans sur les 500 récemment enrôlées à la Couverture Maladie Universelle ont reçu leurs cartes d’assurés CMU des mains du Ministre Gouverneur dans les locaux du District Autonome d’Abidjan, précisément à la salle Félix Houphouët Boigny. L’activité s’inscrit dans le cadre du geste de solidarité de M. Robert Beugré Mambé en faveur de 1 000 femmes de l’association des femmes Atchan GOTO pour lesquelles il s’est engagé à payer les cotisations annuelles de la Couverture Maladie Universelle. Cet appui d’une valeur de 12 millions de francs rentre dans sa phase de concrétisation par la remise symbolique des cartes CMU aux premières femmes enrôlées. A terme, le Ministre Gouverneur envisage pérenniser cette vaste opération d’enrôlement en l’étendant à d’autres régions. 

Dans son propos liminaire M. Robert Beugré Mambé a tenu à apporter des précisions sur la portée de ce geste de solidarité. « Nos mamans sont très heureuses de bénéficier de ces cartes CMU. Il est important que la population se porte bien pour que sa validité physique contribue à faire avancer l’économie, la vie sociale tout simplement. C’est pourquoi nous avons tenu à soutenir nos mamans dans le cadre de cette grande opération, facilitée par le Directeur Général de la CNAM, Bamba Karim, que j’aimerais féliciter », a-t-il indiqué.

Lire aussi :
L’Atelier bilan de la phase expérimentale de la CMU a débuté

Le premier responsable du District Autonome d’Abidjan a affiché son engagement à supporter la cotisation annuelle de la CMU des femmes Atchan. Et cela, le temps de leur permettre d’obtenir une autonomie financière. « On va assurer la cotisation pour un an. Et on va faire en sorte que leur autonomisation soit accélérée pour qu’elles prennent le relaiJ’ai insisté sur la solidarité qu’elles doivent manifester dans le cadre de leurs activités d’autonomisation. Car cette valeur constitue pour elles la première richesse, quand la permanence de leur volonté en constitue la seconde. » En termes de perspectives, l’enrôlement très bientôt des femmes d’autres localités est inscrit au programme de M. le Gouverneur. « Très bientôt, nous allons aller au-delà et le faire pour les localités de Brofodoumé et d’Anyama, de sorte à ce que nos mamans soient dans la mouvance. Il serait très intéressant que nous puissions développer par la même occasion les activités rémunératrices pour nos mamans, parce que c’est cela qui paie les cotisations », a-t-il planifié. 

En réaction, le Directeur Général de la CNAM a encouragé les actions du Ministre Gouverneur en faveur des femmes Atchan. « L’acte que vous venez de poser est un acte hautement social que les femmes Atchan doivent amplifier dans les différents villages respectifs pour que leurs autres sœurs puissent également bénéficier des avantages de la CMU », a-t-il lancé en s’adressant aux femmes Atchan. S’adressant au Ministre Gouverneur, le Directeur Général de la CNAM a relevé les bienfaits majeurs de cette action de solidarité de l’autorité. « M. le Gouverneur, par ce geste, vous contribuer à l’avancement de la Couverture Maladie Universelle chère au Président de la République qui l’a pensé pour assurer le bien-être de nos populations. Le souci du Président de la République c’est de faire en sorte que tous ceux qui habitent ce pays soient en bonne santé », a-t-il conclu.

Lire aussi :
Le ministre du transport se fait enrôler

Mlle Gourmanon Moya Sabine, présidente des femmes Atchan GOTO a insisté, quant à elle, sur l’importance de se faire enrôler pour être titulaire d’une carte CMU. « Aujourd’hui tout le monde ne peut pas se soigner dans les grandes cliniques. Et nous avons eu cette chance en Côte d’Ivoire d’avoir un ministère en charge de la santé et de la CMU.C’est vraiment une réelle opportunité qui nous est offerte car les avantages sont énormes. La CMU c’est avant tout les soins de santé de qualité à moindre coût.  Par ces temps qui courent, cela est une réelle opportunité pour nos membres » a-t-elle salué.

Mlle Gourmanon Moya Sabine a terminé en lançant un appel aux femmes Atchan à adhérer massivement à la CMU car selon elle, « avec la CMU, on paie peu et on gagne beaucoup ».