Chat with us, powered by LiveChat

Les cotisations des étudiants démarrent le 1er janvier 2019

Le nouveau PCA, Kramo KOUASSI a pris fonction
11 décembre 2018
Atelier national sur l’opérationnalisation de la généralisation progressive de la CMU
7 février 2019

Les étudiants des universités et des grandes écoles commenceront à payer leurs cotisations à la Couverture Maladie Universelle (CMU) à partir du 1er janvier 2019, conformément à l’arrêté interministériel signé le 29 octobre 2018. L’information a été donnée hier, par le Directeur Général de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), Karim BAMBA, au cours d’une conférence de presse à l’occasion de la cérémonie de présentation dudit arrêté, à l’immeuble Équateur, au plateau, siège de l’institution.

Avec cette évolution, « la CMU entre dans sa phase, de généralisation progressive », a indiqué le Directeur Général de la CNAM. Les étudiants, population cible de la phase expérimentale de la CMU, pourront payer leurs cotisations de 12 000 F CFA par an, en une seule fois ou au maximum en « six tranches de 2 000 F CFA, entre le 1er janvier et le 30 juin de chaque année », stipule l’arrêté ministériel en question, signé du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Albert Toikeusse MABRI, et celui de l’Emploi et de la protection sociale, Pascal ABINAN.

Entièrement pris en charge par l’État, ils en ont été dispensés durant toute la phase expérimentale lancée en avril 2017, et qui aura duré deux ans quasiment. Outre les agents comptables et responsables financiers de leurs écoles, le paiement des cotisations pourra se faire aussi bien par la voie électronique que via les opérateurs mobiles. Cette double cérémonie a réuni les représentants des responsables administratifs des universités et des organisations estudiantines, la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire), le CEECI (Comité des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire) entre autres.

Près de deux millions de personnes ont été enrôlées depuis le lancement de la CMU en décembre 2014, dont 113 614 étudiants.

Au cours de la phase pilote, ce sont 111 340 actes dont 72 325 en pharmacie, 29 389 en consultations, 6 901 en biologie et 2 725 en soins dentaires qui ont été délivrés dans neuf centres de santé universitaires réhabilités pour un coût de près de 2,2 milliards de F Cfa et les centres de santé additionnels.